Filtrer par

Prix

  • 18,00 € - 292,00 €

Couleur

Appellation

Millésime

Biologique

Biodynamique

HVE

Dose de sulfites minimale

Contenance

Type

Champagne - Page 3

42 produits.

Affichage 25-36 de 42 article(s)

Filtres actifs

Affichage 25-36 de 42 article(s)

Souvent copié mais jamais égalé… Pour porter le nom de Champagne, le vin doit en effet être élaboré dans la zone d’appellation Champagne délimitée depuis 1927. Il n’existe donc qu’un seul Champagne au monde et il est français. Cocorico !

Nom de noms !

L’une des spécificités de la Champagne tient à ses sols et sous-sols calcaires qui apportent une note crayeuse au vin. Mais les amateurs retiennent surtout ses arômes floraux, d’agrumes, de miel pour les vieux millésimes, de fruits jaunes ou de petits fruits rouges en fonction des cépages utilisés. A côté des grandes marques mondialement connues comme Ruinart, Moët & Chandon, Lanson et Mercier qui produisent surtout des vins d’assemblage à la qualité constante, de beaux domaines familiaux comme Billecart-Salmon ou Louis Roederer tirent leur épingle du jeu.

Une autre vision du Champagne

D’autres vignerons, plus petits, commencent aussi à se faire un nom en travaillant autrement le Pinot noir, le Pinot meunier et le Chardonnay. Inspirés par les climats bourguignons, ils s’attachent à leur terroir et à un seul cépage, choisissent l’élevage en barrique, travaillent en bio voire en biodynamie, et veillent, bien sûr, à la qualité des raisins. Ici, le sucre est naturel et donne des champagnes extra brut ! Ne passez pas à côté de Vouette et Sorbée ou encore de Pierre Paillard. Ces vignerons produisent des vins de Champagne plus complexes et avec plus de transparence dans leur élaboration.

La méthode champenoise

C’est à une double fermentation dont la dernière se fait en bouteille que le Champagne doit ses fines bulles. Mais cette méthode dite champenoise n’a pas toujours été aussi bien maîtrisée… Plusieurs décennies ont été nécessaires pour que les bouteilles cessent d’exploser sous la pression. En 1828, 80 % d’entre elles ont ainsi disparu ! Le Champagne était alors surnommé vin du diable ou saute bouchons.

Le saviez-vous ?

Proclamé inventeur des vins effervescents au XVIIe siècle, le célèbre moine bénédictin, Dom Pérignon, a surtout joué un rôle dans l’assemblage des crus et des cépages et sur le contrôle de la prise de mousse de la deuxième fermentation.